Interview Exclusive du Groupe Worbhé : ils, nous ont parlé à cœur ouvert (Parcours, Guinée, France, Black M…)

Avec l’assistance Etienne (Manager du groupe Worbhé), Zerfry & Sleyfa nous ont parlé à cœur ouvert dans cette interview exclusive. Entre autres, on a abordé leurs origines Guinéennes, leur ambition musicale, leur lien avec Black M…

Entretien

Présentation du Groupe Worbhé ?

  • Zerfry: 27 ans, d’origine Guinéenne, né à Paris 13eme. Sleyfa: 25 ans, d’origine Franco-Guineenne, né à Strasbourg. On fait de la musique chacun en solo depuis plus de dix ans, et ça fait maintenant 3 ans qu’on en fait ensemble. Zerfry: je précise qu’on est cousin direct, et que Sley est toujours à Strasbourg et moi à Paris. Sleyfa: Pour le moment on fait des aller-retours entre Paris et Strasbourg pour bosser.

D’où est venu le nom du groupe ?

  • Le nom signifie « les Hommes » dans notre langue d’origine, le peul. Elle est partie d’une gimmick qu’on se répète souvent entre nous et dans nos musiques.

Comment le groupe a été créé et depuis quand ?

  • A la base c’est une idée de notre grand frère, Black M, qui suit nos avancées dans la musique depuis toujours. Suite à ça, on a essayé de faire une séance studio ensemble, sachant qu’en plus d’être cousin on a toujours été très proche et le groupe s’est créé naturellement.

– Quels sont vos liens avec la Guinée ?

  • Sleyfa: J’aime la Guinée. J’ai pas eu l’occasion d’y retourner depuis mes 5 ans mais malgré ça je porte mon pays dans mon cœur grâce à l’éducation transmise par mes parents. Je compte bien rattraper les années perdues. Zerfry: Depuis que je suis né, j’ai eu la chance d’aller très souvent au pays, je connais bien Conakry et notre région au Foutah, Sigon à Maali. Avec Sley, nous partageons ensemble cet amour inconditionnel pour notre Pays et pour l’Afrique en général.

Comment s’est faite la connexion avec Black M ?

  • C’est notre grand frère direct, il suit notre avancée dans la musique depuis le début. La connexion s’est faite naturellement. Black nous conseille et aime beaucoup notre musique.

Worbhé est un groupe signé au label OVTP, quelles sont vos attentes envers la structure ?

  • On compte aller le plus loin possible toujours en restant en famille, avec notre diadia et notre koto, s/o Diallo Empire.

– Musicalement, quelles sont vos ambitions ?

  • On ne se fixe aucune limite, on ira le plus loin possible mais on se prend pas la tête, on kiffe notre musique.

– Avez – vous un certain intérêt pour le public Guinéen ? Comme le font les Black M, MHD, GIMS, Booba envers le continent ?

  • –  Bien évidemment, le public Guinéen est celui qui nous apporte la plus grosse force et on a juste hâte de pouvoir venir faire un gros concert chez nous.

 Un concert en Guinée, est-il prévu dans votre carnet ? –

  • Pour l’instant, aucun concert n’est prévu car nous n’avons pas encore de carnet lol. C’est l’un de nos plus grand objectif, quand ce sera possible, bien sure qu’on vient direct!

– Un message pour la jeunesse Guinéenne?

  • Sachez qu’on n’est vraiment pas différent, on représente la jeunesse guinéenne nous aussi, mais dans un autre pays. On a parfaitement conscience que la situation en Guinee peut parfois être très compliquée, alors on leur envoi une force infinie, lâchez rien, croyez en vos rêves, 224 dans les veines, WONTANARA .

Interview réalisée par Bah Maliah

Whatsapp : +224 666 571417, bah.maliah@gmail.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here